L’hôtel de Ville de Paris à l’arrivée du duc d’Orléans le 31 juillet 1830

Pierre-Louis Foulley

    • Entre 1833 et 1863
    • Bois, carton, plomb, étoffe, polychromés
    • PM005

Depuis le Moyen Âge, l’administration parisienne possédait au même emplacement, la place de Grève, une maison où elle se réunissait : appelée d’abord « parloir aux bourgeois » ou « maison aux piliers », elle fut remplacée au 16e siècle, sous le règne de François Ier, par un palais construit par l’architecte italien Domenico da Cortona, dit le Boccador. Ce palais a survécu, avec de nombreuses modifications, jusqu’en 1871. Devant le palais, la place de Grève descendait vers les berges de la Seine (d’où le nom de grève), où se tenait un des ports d’approvisionnement de Paris. C’était une des places les plus animées de la capitale : vie quotidienne et événements exceptionnels s’y mêlaient. Toutes sortes de fêtes et de spectacles s’y tenaient, ainsi que les exécutions capitales les plus importantes. C’est en 1803 que la place de Grève prend le nom de place de l’Hôtel-de-Ville.

Lors de la révolution de 1830, à la suite des Trois Glorieuses, les journées du 27, 28 et 29 juillet, le roi Charles X abdique et prend la route de l’exil. Le 31 juillet, c’est à l’hôtel de ville que son cousin, Louis-Philippe, duc d’Orléans, se fait proclamer lieutenant général du royaume, avant de devenir Louis-Philippe Ier, roi des Français.

Dans cette maquette monumentale réalisée trois ans plus tard, en 1833, Pierre-Louis Foulley, ancien soldat de l’Empire et capitaine de la Garde nationale, représente l’arrivée du duc d’Orléans à l’hôtel de ville où l’accueille La Fayette. Vue depuis le quai, la place est une vaste scène de théâtre dont nous sommes les spectateurs. Des centaines de figurines représentent les acteurs : on reconnaît, au centre, Louis-Philippe à cheval avec son escorte armée de la garde nationale, La Fayette sur le perron de l’hôtel de ville, les deux chaises à porteurs dans lesquelles se trouvent Benjamin Constant et le banquier Laffitte, artisans avec Thiers de son accession au pouvoir, et la garde nationale de Paris, nombreuse. Des curieux, amassés sur la chaussée et à toutes les fenêtres des maisons, se pressent pour voir le spectacle, certains agitant un drapeau. L’hôtel de ville est encore celui de la Renaissance : la toiture était alors en travaux, ce qui explique la présence d’un échafaudage ; la place présente encore son aspect ancien, irrégulier, avec de nombreux immeubles à colombages et à tourelles.
 

Agenda

Visites
Visite thématique : aux origines de Paris
Billets
  • Adulte, En famille

Autres dates :

image d'illustration
Ateliers
Atelier enfant : Des oeuvres à hauteur d'enfant
Billets
  • Tarif par personne : 10 euros (TR 8 euros)
  • En famille

L’atelier propose aux enfants d’illustrer par le dessin et l’écriture, les cartels des œuvres exposées à hauteur d’enfant dans le parcours des collections permanentes. Ils retrouveront plus tard leur contribution dans le musée !

Dès 6 ans.


Durée : 2 h 00

Visites
Visite thématique : aux origines de Paris
Billets
  • Adulte, En famille

Autres dates :

Visites
Visite thématique : Paris, du Moyen Age au 16e siécle
Billets
  • Adulte, En famille
Visites
Visite thématique : Les incontournables du Musée
Billets
  • Adulte, En famille