Lambris du cabinet de l’hôtel Colbert de Villacerf

Anonyme

    • Vers 1650
    • Bois sculpté, peint et doré
    • Acquis par la ville de Paris pour le musée Carnavalet en 1867
    • BO89

Au 17e siècle, les hôtels parisiens d’une certaine importance ont leurs principaux appartements lambrissés – c’est-à-dire recouverts de boiseries murales.

Les boiseries du cabinet de l’hôtel Colbert de Villacerf, bâti vers 1650 rue de Turenne, non loin de la place des Vosges, ont été acquises en 1867 par la municipalité parisienne et remontées au musée vers 1913-1914. Rare décor complet du milieu du 17e siècle, ce cabinet constitue un exemple caractéristique des « lambris à la française ». Le décor innove par le choix d’un plafond à voussures, détrônant les traditionnelles poutres et solives ou le plafond plat à compartiments. Les lambris sont divisés en panneaux ornés d’un motif décoratif : son langage ornemental introduit beaucoup de fantaisie mêlant la figure humaine à l’animal et au végétal.