+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Portrait de Juliette Récamier (1777-1849)

Portrait de Juliette Récamier (1777-1849)

François Gérard
(1770 - 1837)

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
Vers 1805
Huile sur toile
Hauteur: 225 cm Longueur: 148 cm
P 1581
Date d'acquisition: 17 avril 1860

Le portrait de Madame Récamier, peint par François Gérard, est l’un des plus beaux tableaux du musée Carnavalet. La beauté et le charme de Juliette Récamier (1777-1844), épouse d'un riche banquier, lui suscitèrent une foule d'admirateurs, parmi lesquels Chateaubriand, dont elle fut l'égérie durant plusieurs décennies et jusqu'à sa mort.

Le modèle est représenté dans une pose alanguie, allongée sur une chaise « étrusque », dans un décor qui rappelle celui d’une salle de bain antique. Elle fut l'une des premières à se meubler en style "étrusque" et à s'habiller "à la grecque", sous le Directoire, et joua de ce fait un rôle non négligeable dans la diffusion du goût pour l'Antique qui allait prévaloir sous l'Empire. Le chef-d’œuvre de Gérard, pour nous qui n’avons pas connu le modèle, semble rendre admirablement compte de sa beauté et de son charme : « La vérité ne peut aller plus loin, écrit un journaliste du temps, et elle est si séduisante pour l’œil et pour l’imagination qu’elle produit tout l’effet de l’idéal. »

Ce tableau a toujours passé pour le paradigme de l’esprit du Consulat et à ce titre, il fut – et est toujours – abondamment reproduit aussi bien par la miniature ou par l’estampe que par des interprétations en trois dimensions en terre-cuite ou en porcelaine.

Juliette offrit la toile au prince Auguste de Prusse, amoureux éconduit, en 1808. « Pendant des heures entières, lui écrivait le prince, je regarde ce portrait enchanteur, et je rêve un bonheur qui doit surpasser tout ce que l’imagination peut offrir de plus délicieux ». À la mort d’Auguste, en 1843, la toile fut rendue à Mme Récamier. La Ville l’acheta à ses héritiers en 1860.

A l’intérieur du musée, on surnomme plaisamment ce tableau « la Joconde de Carnavalet ».

Salle : Salle 115
Collection : Peintures
Mode d'acquisition : Achat en vente publique
  • juliette_recamier.jpg


© Musée Cernuschi