+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Mascaron du Pont-Neuf

Mascaron du Pont-Neuf

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
XIXe siècle ?
Pierre sculptée
Hauteur: 60 cm Longueur: 96 cm Profondeur: 77 cm
S 3534

Le célèbre pont de Paris est décoré de 381 mascarons représentant des têtes de divinités forestières ou champêtres de la mythologie antique, telles que les satyres et les sylvains. D’importants travaux de restauration au cours de l’année 1993-1994, notamment de la première arche rattachée à la rive gauche (quais de Conti et des Grands-Augustins), ont amené la dépose de plusieurs de ces mascarons. Leur réfection ayant été totale entre 1852 et 1855 – autant que l’état de la recherche permette à ce jour de l’affirmer – il est fort probable que l’exemplaire, présenté ici ait été sculpté au XIXe siècle, ce que semble confirmer l’épiderme de la pierre. Sa qualité viendrait de la copie fidèle d’un original disparu (on a attribué une partie des originaux à Germain Pilon).
De 1851 à 1854, on démolissait, sur le pont, les boutiques qui avaient été conçues, un siècle auparavant, par l’architecte Germain Soufflot. Plusieurs sculpteurs furent alors engagés pour réaliser de nouveaux mascarons à l’imitation des anciens : Maindron, Lavigne, Barye, Fontenelle. On sait que ce dernier exécuta 61 mascarons sur la face amont du petit bras : Fontenelle est peut-être l’auteur du mascaron présenté ici, qui conserve encore, à l’arrière, le bloc de pierre qui l’ancrait dans l’arche du pont. La pièce porte le n°288 suivant la numérotation en usage.
Trois autres mascarons, de qualité inférieure, ont été également mis en dépôt au musée dans les mêmes circonstances, en octobre 1993. Rappelons que le musée Carnavalet conservait déjà six mascarons, datés du XVIe siècle, déposés lors de la grande restauration de 1855 (inv. S 3053, 3054, 3056, 3059 et 3062) auxquels s’ajoutent huit moulages anciens. En outre, le musée national de la Renaissance (Écouen) conserve dix autres mascarons (anciennement au musée de Cluny, inv. Cl. 12757 et 12758).

En savoir +

Arche n°1 du pont, rive gauche, tourelle amont. A l’arrière est conservé le bloc en « oreilles » qui était ancré dans l’arche du pont.

Auteur de la notice : Jean-Pierre Willesme
Salle : Salle 48
Collection : Sculptures
Mode d'acquisition : Dépôt Direction de la Voirie, 1993 (avec l’aimable collaboration de la Société Quélin)
Référence(s)

Paris de l’Antiquité à nos jours, dix ans d’acquisitions du musée Carnavalet, édité par les amis du musée Carnavalet, 1994.

  • 34317-2bassedef.jpg


© Musée Cernuschi