+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Plaque-boucle et contre-plaque de ceinture

Plaque-boucle et contre-plaque de ceinture

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
2e moitié du VIIe siècle
Fouilles au sud de Saint-Germain des Prés (1873-1877)
Fer damasquiné d'argent et d'aurichalque (cuivre jaune)
10 cm x 25,5 cm (plaque-boucle) et 17,50 cm x 8,60 cm (contre-plaque)
AM 412

Cette garniture de ceinture mérovingienne a été trouvée au sud de l’église de Saint-Germain-des-Prés à Paris et est datée de la deuxième moitié du VIIe siècle. Elle est constituée de deux plaques trapézoïdales, d’une boucle ovale et du bouclier de l’ardillon. Réalisé à l’aide de fer damasquiné d’argent et d’orichalque (cuivre jaune), le décor remarquable de cet ensemble associe des entrelacs et des motifs animaliers ou végétaux en amande et des motifs cruciformes dans des losanges. Bien que cet exemplaire provienne d’un contexte isolé, ce type d’objet est généralement exhumé en contexte funéraire comme dans la tombe de la reine Arégonde à Saint-Denis et appartient au costume féminin d’apparat : les coutumes funéraires de l’époque incluaient le fait que les femmes appartenant à un rang social élevé soient inhumées avec leurs parures.

Salle : Salle 1
Collection : Archéologie
Référence(s)

Paris mérovingien, bulletin du musée carnavalet, n° 1 et 2, 1980

  • plaque_bouclebd.jpg


© Musée Cernuschi