+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Lambris du boudoir de l'hôtel de Breteuil

Lambris du boudoir de l'hôtel de Breteuil

Boudoir de l'hôtel de Breteuil

Anonyme

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
France
Vers 1783
Boiseries sculptées, peintes et dorées

Ces boiseries remontées au musée Carnavalet vers 1920 proviennent de l'hôtel de Breteuil détruit en 1923 pour élargir la rue Matignon. Construit dans le dernier tiers du XVIIIe siècle, il fut acheté en 1782 par Claude Stanislas Le Tonnelier, vicomte de Breteuil, et son épouse.
Le couple y entreprit d'importants travaux de décoration, laissés inachevés par la mort du vicomte en 1784. Sa veuve loua alors l'hôtel. Quatre des plus jolies pièces de cet hôtel ont pu être installées au musée (salles 50, 52, 53 et 55) offrant ainsi un bel ensemble du style Louis XVI à son plein équilibre. Les courbes et contre-courbes chères aux ornemanistes de Louis XV ont fait place aux lignes droites qui soulignent l'architecture de la pièce et renforcent les lois de la symétrie dont l'esprit français a du mal à s'affranchir. La variété des ornements puisés dans le vocabulaire architectural antique multiplie oves, feuilles d'acanthe, consoles et grecques.
Les tons ont changé également, l'ornement se détache exclusivement en blanc sur des fonds colorés. Les ornemanistes jouent tantôt de fonds légèrement teintés ou alors hauts en couleur. Dans les très riches intérieurs, l'or reste de mise.
 
Le boudoir, espace intime, reflète peut-être plus que toute autre pièce de l'appartement les goûts de son propriétaire. Toujours de petites dimensions, le plus souvent de plan circulaire ou ovale, il ménage une place à l'alcôve, ici tendue d'une soierie Louis XVI à fonds moirés et décor de guirlandes de fleurs. La délicatesse des petits panneaux formant dessus de porte rappelle les motifs de vases ou camées antiques, source d'inspiration des ornemanistes de l'époque.
La restauration de cette pièce a permis de lui restituer ses coloris d'origine qui jouent habilement de tons gris et bleu clair.

Auteur de la notice : Anne Forray-Carlier
Salle : Salle 51
Collection : Mobilier
  • salon_de_breteuil.jpg


© Musée Cernuschi