+ TODOS LOS MUSEOS DE LA CIUDAD DE PARIS

Descubre los 14 museos de la Ciudad de París

» Fermer

Bureau à cylindre de Louis-Philippe

Bureau à cylindre de Louis-Philippe

Louis-François-Laurent Puteaux
(1784 - 1864)

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
1819
Bâti : chêne ; placage : loupe de frêne ; amarante ; velours de soie vert ; miroir ; bronze doré
Hauteur :146 cm Longueur :175 cm Profondeur : 82 cm
MB 248

Un meuble de Carnavalet est particulièrement lié au souvenir des révolutions du XIXe siècle : le secrétaire de Louis-Philippe aux Tuileries, actuellement présenté au rez-de-chaussée de l’hôtel de Saint-Fargeau. Ce meuble imposant, exécuté par l’ébéniste Louis-François-Laurent Puteaux en 1819, est un secrétaire à cylindre conçu pour pouvoir être utilisé simultanément par quatre personnes. De style néo-classique, il est revêtu d’un placage de loupe de frêne, bois indigène à la mode dans les années 1820. Acheté par le Mobilier royal, il fut placé en 1832 dans le grand cabinet du roi des Français au palais des Tuileries et y demeura jusqu’à la révolution qui emporta la Monarchie de Juillet. Le souverain fit seulement remplacer par des sphinx les lions en bronze doré qui l’ornaient à l’origine.

Le 24 février 1848, à l’approche de la foule menaçante, Louis-Philippe  abdiqua en toute hâte et s’enfuit, oubliant dans le fameux secrétaire une forte somme en numéraire (700 000 francs-or selon le secrétaire de l’ambassade d’Autriche). Quand le palais fut envahi, le secrétaire fut forcé à coups de scie et de pied-de-biche : les traces de l’effraction sont encore bien visibles.

Auteur de la notice : Thierry Sarmant
Salle : Salle 120
Collection : Mobilier
Mode d'acquisition : Dépôt du Mobilier National en 1927
Référence(s)

Thierry Sarmant


© Musée Cernuschi