Un nouveau musée

Vue d'un escalier monumental depuis la salle de Bal Wendel, collaboration entre Chatillon Architectes et Shnøhetta © Antoine Mercusot - Chatillon Architectes
Vue d'un escalier monumental depuis la salle de Bal Wendel, collaboration entre Chatillon Architectes et Snøhetta
© Antoine Mercusot - Chatillon Architectes

 

Une architecture magnifiée

L'agence Chatillon Architectes, associée à Snøhetta et à l’Agence NC (Nathalie Crinière), a mené durant 4 ans d'importants travaux de restauration dans le musée et renouvelé l’expérience de visite, afin d’en faire lieu un incontournable du paysage culturel.

La rénovation du musée a consisté notamment à restaurer ses façades, ses baies, ses cours et certains parquets, à redéfinir le parcours de visite et à l’adapter au 21e siècle avec mise aux normes, création de circulations verticales et de nouveaux espaces. L’ensemble de ces travaux a permis de magnifier le monument et de redécouvrir son architecture tout en apportant un souffle nouveau avec ces grands escaliers qui font entrer le musée dans la modernité. 

© Antoine Mercusot - Chatillon Architectes
Vue sur une salle du musée depuis un escalier monumental
© Antoine Mercusot - Chatillon Architectes

Les nouveaux espaces

Dans le parcours de visite, plusieurs espaces ont été créés : 

  • Deux salles d’introduction pour présenter Paris, ses symboles, ses données-clés et l’histoire de la création du musée et de ses donateurs. 
  • En sous-sol, de nouvelles salles voient le jour pour exposer les collections allant du mésolithique (9600-6000 avant notre ère) jusqu’au milieu du 16e siècle. 

Pour améliorer l’accueil de toutes et tous, un café-restaurant donnant sur les jardins est aménagé.

La capacité d’accueil des espaces d’ateliers pour les groupes scolaires et adultes est multipliée par quatre par rapport à l’existant.

Dans une seconde étape un centre de ressources historiques, numériques et documentaires verra le jour. Il valorisera l’exploration et la fabrique collaborative autour de l’histoire, de l’archéologie et de la mémoire de Paris.

Cet espace va permettre de donner plus largement accès aux 580 000 œuvres issues des collections de plusieurs départements : arts graphiques (dessins, estampes, affiches), photographies, objets d’histoire et de mémoire, cabinet de numismatique, fonds d’archives patrimoniales ainsi que les dossiers d’œuvres des collections du musée.

Escaliers vers le sous-sol du musée © Antoine Mercusot - Chatillon Architectes
Escaliers menant aux salles du sous-sol
© Antoine Mercusot - Chatillon Architectes

Des œuvres restaurées

Durant la fermeture, un chantier sans précédent a été entrepris pour restaurer les bâtiments et les collections afin de valoriser cet exceptionnel patrimoine parisien. Ainsi, la totalité des 3 800 œuvres exposées et des grands décors ont été restaurés. Les interventions, allant du simple dépoussiérage à la restauration fondamentale, ont été mises en œuvre par les équipes de la conservation et de la régie, en collaboration avec la direction des collections de Paris Musées dans le cadre de la commission scientifique de la DRAC Ile-de-France.

Détail restauration
Détail de restauration dans le Salon d'Uzès
© Antoine Mercusot - Chatillon Architectes

L’accueil des publics au cœur du projet

Les nouveaux espaces de circulation sont étendus et adaptés au bâtiment : la rénovation place les visiteurs au cœur du projet, de leur accueil à leur confort de visite, jusqu’à leur accès aux jardins.

L’aménagement de l’accueil, réalisé par Snøhetta, est conçu pour un usage optimisé. Les caisses et les vestiaires sont repensés pour améliorer la capacité d’accueil du musée et offrir un confort maximal en privilégiant une circulation fluide et agréable, respectueuse du site et des visiteurs. 

L’accessibilité à tous, et notamment aux personnes en situation de handicap, est l’un des objectifs principaux du projet de rénovation. Des circulations adaptées avec ascenseurs et rampes ont été installées. Une démarche d’accessibilité universelle est développée dans l’ensemble du parcours permanent, avec l’élaboration de dispositifs de médiation attractifs et ludiques favorisant la mixité des publics.
 

Lutrin d'accessibilité universelle
© Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris

Une médiation renforcée

Une médiation adaptée à la diversité des publics accompagne les œuvres. Élaborée en collaboration avec l’ensemble des équipes scientifiques et culturelles du musée, elle a aussi nécessité l’intervention de nombreux experts de Paris : historiens, géographes, urbanistes, archéologues, sociologues et économistes, spécialistes en littérature. Des professionnels en France et à l’étranger et des visiteurs ont également été consultés. 

Traduite en anglais et en espagnol tout au long du parcours, elle propose toujours une contextualisation donnant les principaux repères, des possibilités d’approfondissement variées et 10 % des œuvres exposées sont installées à hauteur d’enfant.

Des dispositifs numériques sont spécifiquement créés (entretiens filmés, extraits d’archives, films d’animation et jeux, projections, espaces d’écoute, audiodescriptions, cartes interactives, applications et cartels numériques) pour ponctuer le parcours et compléter la connaissance d’épisodes historiques parisiens majeurs. 
 

Dispositif numérique dans la salle des enseignes
© Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris

Agenda

Ateliers
Atelier enfant : Journal des petites histoires curieuses
Billets
  • En famille

Venez en famille au musée et partez  à la découverte des anecdotes de l’histoire de Paris avec une guide !

En vous inspirant de votre visite, choisissez une œuvre et racontez vous mêmes une anecdote , qu’elle soit vraie ou fictive !

Le Labo des histoires vous accompagne pendant cet atelier d'invention et de rédaction.

A la fin de l'atelier, toutes les anecdotes seront rassemblées pour créer le « Journal des petites histoires curieuses du musée Carnavalet ».

Atelier en famille destiné aux enfants de 7 à 14 ans accompagnés d’un membre de leur famille (grand.e frère/soeur, cousin.e, oncle/tante, parents, grands-parents, ...)

Durée : 2h

Autres dates :

Visites
Visite thématique : révoltes et manifestations populaires
Billets
  • Adulte, En famille

Autres dates :

Visites
Visite thématique : révoltes et manifestations populaires
Billets
  • Adulte, En famille

Autres dates :

Ateliers
Atelier tout petit : Récit collectif
Billets
  • En famille

Les touts petits découvrent le musée ! 

Accompagnés par un intervenant du Labo des histoires, les enfants créeront ensemble une histoire à partir d'une oeuvre du musée.

Libre cours à la fantaisie :  découvrez les oeuvres, perdez-vous dans les détails et imaginez de nouvelles histoires ! 

Atelier réservé aux enfants de 4 à 6 ans

Durée : 2h

Evénements
Rencontre avec Nicolas Ragonneau : "Marcel Proust, fantômes parisiens"
  • Adulte

"Marcel Proust, fantômes parisiens", dans le cadre du festival Paris en toutes lettres, en partenariat avec la Maison de la Poésie. Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Ce 18 novembre 2021, Proust est mort il y a tout juste 99 ans. Mort à jamais ? « Nul n’est moins mort que lui » disait l’abbé Mugnier. Est-ce que le nom de Marcel Proust est celui d’un revenant, d’un vampire, d’un nouveau dieu, d’un nouveau prophète ? celui d’une nouvelle religion révélée, dont la Recherche serait le Livre ?

À la veille de l'exposition « Marcel Proust, un roman parisien » qui débutera le 16 décembre 2021 au musée Carnavalet, Nicolas Ragonneau revient sur un siècle d'archéologie proustienne, dans les pas et l’imaginaire de quelques écrivains : ceux qui ravivaient leurs souvenirs et ceux qui battaient le pavé parisien dans l'espoir de croiser le fantôme de Marcel Proust. 

Soirée animée par Sonia Déchamps.

Textes lus par Eric Defoër : Walter Benjamin, Colette, Patrick Roegiers, Maurice Sachs, Léon-Paul Fargue, Jérôme Prieur et Marcel Proust.

RÉPERTOIRE :
Léon-Paul Fargue, Le Piéton de Paris (Gallimard, 1939)
Jérôme Prieur, Proust Fantôme (Gallimard, 2001)
Walter Benjamin, Sur Proust (traduction de Robert Kahn, NOUS, 2015)
Maurice Sachs, Le Sabbat (Gallimard, 1946)
Patrick Roegiers, La Nuit du Monde (Seuil, 2010)
Marcel Proust, La Prisonnière (Gallimard, 1923)
Marcel Proust, Le Temps retrouvé (Gallimard, 1927)
Colette, Trait pour trait (Fayard, 1949)

Lieu : Musée Carnavalet - Histoire de Paris
23 rue de Sévigné, 75003

Visites
Visite thématique : le Paris de Madame de Sévigné
Billets
  • Adulte, En famille

Autres dates :

illustration
Ateliers
Atelier enfant : Journal d'un révolutionnaire
Billets
  • Tarif par personne : 10 euros (TR 8 euros)
  • En famille

Les périodes du 18e siècle et de la Révolution sont propices à l’écriture : lettres, correspondances, mémoires, journaux personnels fleurissent. Après un parcours dans les salles, les enfants sont amenés à créer et inventer par l’écriture et le dessin un journal personnel en se glissant dans la peau d’un citoyen qui traverse la Révolution française.


Dès 8 ans.

Autres dates :

Visites
Visite thématique : le Paris de Madame de Sévigné
Billets
  • Adulte, En famille

Autres dates :

Ateliers
Atelier enfant : Journal des petites histoires curieuses
Billets
  • En famille

Venez en famille au musée et partez  à la découverte des anecdotes de l’histoire de Paris avec une guide !

En vous inspirant de votre visite, choisissez une œuvre et racontez vous mêmes une anecdote , qu’elle soit vraie ou fictive !

Le Labo des histoires vous accompagne pendant cet atelier d'invention et de rédaction.

A la fin de l'atelier, toutes les anecdotes seront rassemblées pour créer le « Journal des petites histoires curieuses du musée Carnavalet ».

Atelier en famille destiné aux enfants de 7 à 14 ans accompagnés d’un membre de leur famille (grand.e frère/soeur, cousin.e, oncle/tante, parents, grands-parents, ...)

Durée : 2h

Autres dates :

Visites
Visite thématique : Les incontournables du Musée
Billets
  • Adulte, En famille