+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Présentation détaillée du département de Numismatique

Le cabinet de Numismatique

 

Le premier musée municipal de Paris, fondé en 1866, comprit dès l’origine des séries de monnaies et de médailles.

En 1868, 18 000 francs furent alloués pour l’achat de deux collections, la collection Legras et une collection anonyme dite de « numismatique parisienne ». Ce premier médaillier fut pris, comme le reste des collections du Musée, dans l’incendie de l’Hôtel de ville allumé par les Communards le 24 mai 1871. Mais tandis que la majorité des objets rassemblés entre 1866 et 1870 disparut dans les flammes, nombre de médailles purent être sauvées des décombres de la maison commune ; d’autres fonds, stockés hors de l’Hôtel de ville, ne subirent aucun dommage.

Après 1871, les collections du Musée furent patiemment reconstituées, et la ville acquit ou reçut d’importantes séries numismatiques : collection Dulau de jetons et méreaux (1874), collection Liesville de monnaies et médailles de la Révolution et du XIXe siècle (1880), collection Fabre de Larche de numismatique révolutionnaire (1899).

Le cabinet de numismatique tel que nous le connaissons encore aujourd’hui était désormais pour l’essentiel constitué.

Les accroissements qu’il a connus au cours du XXe siècle, sans équivalent avec ceux intervenus au siècle précédent, ont eu lieu soit grâce à des dons, soit par des achats ponctuels.
Dans les deux cas, il s’est agi le plus souvent de pièces de la Révolution ou du XIXe siècle.

Le fonds comprend aujourd’hui quatre ensembles principaux :


A. Monnaies françaises ou trouvées en France, frappées à Paris ou trouvées à Paris : monnaies gauloises, romaines, mérovingiennes, carolingiennes, capétiennes, royales françaises, révolutionnaires.
Le fonds offre un panorama complet de l’histoire numismatique de la France.
B. Médailles françaises, de l’Ancien Régime à nos jours
Le fonds est particulièrement riche pour les médailles populaires des années 1789-1799 et 1848-1851 : il s’agit de la première collection de France en la matière.
C. Jetons français, du Moyen Age à nos jours.
Le fonds, qui comprend de nombreux refrappes, est surtout riche pour l’Ancien Régime.
D. Coins monétaires et coins de médailles, la plupart du XIXe siècle.