+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Ménilmontant (20e arr.)
Adultes / Promenades hors les murs / Visite promenade

Ménilmontant (20e arr.)


Durée : 01h30 - Sur réservation

Pas d'accès PMR

 

Samedi 2 juin 2018 de 10h30 à 12h


  ► Réservations exclusives sur le site de la Fnac Spectacles (rechercher "promenade Carnavalet").

 

Une promenade à 120m d’altitude dans l’ancien village de Ménilmontant sur les traces de l’histoire duquartier, depuis le site naturel jusqu’aux transformations du XXe siècle, et de leur intégration dans le tissu urbain et dans la vie quotidienne aujourd’hui.

 

Tarif par personne : 10€ par personne (Tarif réduit 8€) + réservation Fnac

Paris médiéval
Adultes / Promenades hors les murs / Visite promenade

Paris médiéval


Durée : 01h30 - Sur réservation

Pas d'accès PMR

 

Samedi 6 octobre 2018 de 10h30 à 12h

 

  ► Réservations exclusives sur le site de la Fnac Spectacles (rechercher "promenade Carnavalet")

 

De la Cité à l’hôtel des abbés de Cluny, cette promenade nous emmène sur les traces du Paris médiéval : rues, bâtiments et espaces publics nous racontent l’histoire de l’université de Paris mais aussi de la vie quotidienne des Parisiens.

 

Tarif par personne : 10€ (Tarif réduit 8€) + réservation Fnac

Renovation of the Carnavalet Museum

Rénovation du musée Carnavalet
  • Cour Louis XIV de l'hôtel Carnavalet

Rénovation du musée Carnavalet

fin 2016 - fin 2019

Le musée Carnavalet met en lumière le passé de Paris et dévoile son identité diverse. Sa restauration constitue un projet prioritaire pour la Ville de Paris, à l’heure où Londres, Amsterdam ou New York possèdent déjà des musées d’Histoire dignes de leur importance. Notre ambition est double : faire de Carnavalet, d’ici à 2020, un lieu de visite récurrente pour les Parisiens, et une étape incontournable pour les visiteurs français et étrangers se rendant à Paris. 

 

Anne Hidalgo, Maire de Paris

Sheila Hicks
  • Vincent Pontet
  • Vincent Pontet
  • Vincent Pontet

Sheila Hicks "Apprentissage"

Mardi 13 septembre au dimanche 2 octobre

En 1964, Sheila Hicks choisit de s’installer à Paris pour y menersa vie et fonder son atelier. Née au Nebraska en 1934, élève de Josef Albers et Georges Kubler à la Yale School of Art and Architecture, riche de ses voyages en Amérique du Sud et de cinq années au Mexique, son atelier parisien devient alors le centre,toujours actif, d’une oeuvre ouverte, où fils et textiles donnent forme à un « langage international » tactile, sensible et immédiat. Pour elle, la création est un processus en mouvement, qui se nourrit des rencontres et dialogues qui la marquent, des cultures et des techniques étudiées, des architectures investies. Apprentissages est un parcours en trois temps, déployé de septembre à décembre, aux apparitions successives, intimement liées à la géographie parisienne. Premier temps au Musée Carnavalet, où l’univers de Sheila Hicks dialogue avec l’architecture éclectique de ce musée dédié à l’histoire de Paris, notamment dans la galerie de l’Hôtel Carnavalet, côté jardin,sur la Cour des Marchands-Drapiers. Second moment, à découvrirau cours de promenades urbaines, avec un ensemble de vitrines habitées par les gestes caractéristiques de son vocabulaire chromatique, textile et pictural. Un final, enfin, au sein du vaste Atelier décor de Nanterre-Amandiers, ouvert au public pour l’occasion, où l’artiste redéploie, au sein d’une architecturerésolument moderne, les oeuvres exposées précédemment.Puisque rien n’est jamais figé, qu’il faut rester curieux, Apprentissages souhaite être un parcours « initiatique » ouvert, où la rencontre avec l’art et la matière enrichit l’expérience commune, de nos corps, de notre mémoire, celle de l’artiste comme celle de chacun d’entre nous. Depuis les années 1960, Sheila Hicks élabore une oeuvre qui trouve son point d’équilibre à la croisée des arts appliqués et de l’art contemporain. En 2016, elle participe notamment à la 20e Biennale de Sydney, au Glasgow International Festival et à Weaving & We–2nd Triennial of Fiber Art de Hangzhou. La même année, le Joslyn Art Museum d’Omaha (Nebraska) lui consacre une rétrospective intitulée Sheila Hicks: Material Voices. EnFrance, elle a exposé en 2014 au Palais de Tokyo (Paris) et auConsortium (Dijon) ; à l’étranger, à la 30e Biennale de São Pauloen 2012, à la Biennale du Whitney (New York) en 2014 et à laHayward Gallery (Londres) en 2015.

Infos pratiques

MUSÉE CARNAVALET 

16 rue Francs-Bourgeois - 75003 Paris
Tél. : 01 44 59 58 58 ; Fax : 01 44 59 58 10
Ouvert du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h
sauf certains jours fériés.

Dernier accès pour les visiteurs individuels à 17H30.

Espace presse

THE MARAIS AND ITS LEGACY

Le Marais en héritage(s)
  • affiche_mupi_marais.jpg

Le Marais en héritage(s)

50 ans de sauvegarde depuis la loi Malraux

4 novembre 2015 — 28 février 2016

Visionnaire, la loi Malraux votée le 4 août 1962 permet la sauvegarde de quartiers historiques. Près de vingt ans après la Seconde Guerre mondiale, le patrimoine doit être ravalé, restauré, et remis en valeur. Le Marais, qui recouvre 126 hectares, bénéficie du premier Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur. L’exposition s’attache à faire ressortir les personnalités d’hier et d’aujourd’hui qui, depuis André Malraux, ont contribué à donner à l’architecture et au patrimoine du Marais un élan novateur. Quelles ont été les opérations de sauvegarde et de rénovation les plus significatives ? Quel peut être le bilan des échanges entre la conservation des Monuments historiques et l’évolution économique, sociale et culturelle du quartier ? Quelle est la vision de ses habitants à l’heure du second Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais voté en décembre 2013 ? Grâce à l’apport de recherches récentes et de documents inédits, cette exposition éclairera la politique de l’architecture et du patrimoine à l’oeuvre pendant 50 ans dans un quartier parisien exceptionnel. Le parcours multisensoriel et multidimensionnel agira tel un kaléidoscope de couleurs, d’images et de perceptions. Les créateurs, photographes, réalisateurs, historiens,amateurs et habitants du Marais en seront les révélateurs, contribuant ainsi à faire rayonner les potentiels de développement etl’attractivité d’un quartier qui abrite, en son coeur le Musée Carnavalet.

01.jpg
02.jpg
03.jpg
04.jpg
05.jpg
06.jpg
07.jpg
08.jpg
09.jpg
10.jpg
11.jpg
12.jpg
13.jpg
14.jpg
15.jpg
16.jpg

Billetterie

Achetez votre billet en ligne pour les expositions et profitez d'un coupe-file

Infos pratiques

MUSÉE CARNAVALET 

16 rue Francs-Bourgeois - 75003 Paris
Tél. : 01 44 59 58 58 ; Fax : 01 44 59 58 10
Ouvert du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h
sauf certains jours fériés.

Dernier accès pour les visiteurs individuels à 17H.

 

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

TÉLÉCHARGER L'AIDE À LA VISITE

Catalogue de l'exposition

Le Marais en héritage(s)
Le Marais en héritage(s)

Ouvrage collectif sous la direction de Valérie Guillaume avec Stella Melbye

Ouvrage broché ; Format :24 x 35 cm
Nombre de pages : 168 pages
Nombre d'illustrations : 130
Prix : 29 €
ISBN :978-2-7596-0306-0
Napoléon et Paris
  • aff-mupi-120x176.jpg
  • Exposition du Congrès de Vienne

Napoléon et Paris

Rêves d'une capitale

8 avril - 30 août 2015

Principal théâtre politique de l’épopée napoléonienne, Paris fut aussi une des préoccupations majeures du premier consul puis de l’empereur. Le propos de cette exposition est d’illustrer les rapports complexes entretenus par Napoléon Bonaparte avec la capitale.

Paris fut le lieu où se montra sous le jour le plus révélateur sa double identité d’héritier des Lumières et de promoteur d’un nouvel absolutisme. Après avoir rappelé les étapes parisiennes de l’épopée napoléonienne, depuis sa jeunesse jusqu’à sa seconde abdication, l’exposition évoquera les acteurs de l’administration d’une cité alors peuplée de 600 000 habitants.

Dans un Paris conçu comme le centre de la vie politique, diplomatique et mondaine du « Grand Empire », le palais des Tuileries devient la résidence officielle de l’empereur et accueille la nouvelle cour, ainsi que les élites de toute l’Europe.

Administrateur de génie mais aussi visionnaire, Napoléon rêve de grands monuments pour Paris et de projets d’urbanisme, qui annoncent les grandes transformations que connaîtra la capitale sous Napoléon III.

L’exposition s’achève sur le souvenir que Napoléon a laissé à Paris, à travers des monuments comme la colonne Vendôme ou le tombeau de l’empereur.

 

Au même moment, dans le cadre d’une « saison Napoléon » au musée Carnavalet – Histoire de Paris, est présentée l’exposition « Paris-Vienne : 1814-1815. Naissance d’une nouvelle Europe » organisée par le ministère des Affaires étrangères.

Informations : Cliquez ici

Billetterie

Achetez votre billet en ligne pour les expositions et profitez d'un coupe-file

Infos pratiques

MUSÉE CARNAVALET 

16 rue Francs-Bourgeois - 75003 Paris
Tél. : 01 44 59 58 58 ; Fax : 01 44 59 58 10
Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h
sauf les lundis et certains jours fériés.

Dernier accès pour les visiteurs individuels à 17H.

 

TELECHARGER LE PARCOURS JEUNE PUBLIC 

 

TELECHARGER LE DOSSIER PEDAGOGIQUE DE L'EXPOSITION


 

Catalogue de l'exposition

Napoléon et Paris
Napoléon et Paris

Ouvrage collectif sous la direction de Thierry Sarmant avec Florian Meunier, Charlotte Duvette et Philippe de Carbonnières

Ouvrage relié ; Format :24 x 30 cm
Nombre de pages : 320 pages
Nombre d'illustrations : 250
Prix : 44,90 €
ISBN :978-2-7596-0292-6

Paris freed, Paris photographed, Paris exhibited.

TRANSPOSITIONS
  • Transpositions - Elliott Barnes à Carnavalet_20 - 25 mai 2014 - photo Francis Amiand

TRANSPOSITIONS

ELLIOTT BARNES AU MUSEE CARNAVALET

20 mai 2014 - 25 mai 2014

A l’occasion des Designer's Days 2014 (D’Days), le musée Carnavalet, consacré à l’histoire de Paris, s’associe à l’architecte américain Elliott Barnes pour présenter l’exposition « Transpositions » du 20 au 25 mai 2014.

 

Dans les salons et boudoirs de l’hôtel Carnavalet, habillés de boiseries provenant d’anciens hôtels particuliers parisiens, l’exposition est l’occasion de faire dialoguer le mobilier du XVIIIe siècle avec la création contemporaine, l’éclairant ainsi d’un jour nouveau.

 

Conjuguant les œuvres dessinées par Elliott Barnes, cette installation met en lumière le processus d’abstraction et l’importance des détails dans la lecture et la compréhension d’un objet.

 

Les pièces de mobilier, la plupart éditées par Ecart International, sont réalisées grâce à l’innovation, la créativité et les savoir-faire des artisans d’aujourd’hui. Ces qualités sont également à l’honneur dans la collection de meubles du musée Carnavalet, nés dans les ateliers des menuisiers de la rue de Cléry ou des ébénistes du faubourg Saint-Antoine comme Riesener et Weisweiller.

 

 

Elliott Barnes vit et travaille à Paris. En 1987, il a rejoint Andrée Putman : collaborateur, puis associé, il a dirigé son agence de 1997 à 2003. Il a créé elliott barnes interiors en 2004 et réalise de multiples projets en France et à l’étranger.

Infos pratiques

Salons du XVIIIe siècle


Gratuit


Télécharger le parcours

Espace presse

Pages

Subscribe to Musée Carnavalet - Histoire de la ville de Paris RSS