+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Livre de diverses Perspectives et Paysages faits sur le naturel, mis en lumière par Israel en 1651

Livre de diverses Perspectives et Paysages faits sur le naturel, mis en lumière par Israel en 1651

Jean Marot et Israël Silvestre

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
1651
Eau-forte
Hauteur : 13,80 cm Longueur : 24,90 cm
G294

La fontaine des Innocents fut construite pour l’entrée solennelle d’Henri II à Paris le 16 juin 1549. Jean Goujon réalisa le projet, peut-être en collaboration avec Pierre Lescot. Située à l’angle de la rue Saint-Denis et de la rue aux Fers (actuelle rue Berger), elle fut bâtie sur l’emplacement d’une fontaine datant du règne de saint Louis. Construite sur un soubassement élevé, elle comportait une loggia permettant aux spectateurs privilégiés de jouir d’une tribune sur le parcours du souverain. Cet espace fut ensuite occupé par des marchands. L’architecture de la façade présentait plusieurs arcades, ainsi que des bas-reliefs, surmontés de petits frontons triangulaires. Les arcades étaient séparées par des pilastres entre lesquels des nymphes étaient représentées, ce qui lui donna son nom de fontaine des nymphes. L’eau sortait de plusieurs robinets issus de masques de lions placés sur le soubassement. Sur cette estampe, la fontaine, représentée au premier plan, est dédoublée, certainement pour créer un effet de symétrie.

Auteur de la notice : Alice Camus
Salle : Cabinet des Estampes
Collection : Cabinet des arts graphiques
  • 46557-13.jpg


© Musée Cernuschi