+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Atelier de restauration des arts graphiques

L'atelier de restauration du musée existe depuis 1979. Les locaux ont été agrandis et aménagés en 1989.
Il emploie deux restauratrices et un monteur à temps complet.

Il a pour fonction de préserver et de mettre en valeur les collections du Cabinet des Arts Graphiques du musée :
        - 15 000 dessins classés par auteurs
        - 20 000 estampes classées par auteurs
        - 400 000 documents classés par thèmes
        - 5000 affiches

L'atelier de restauration a mis en place depuis de nombreuses années une politique de conservation des dessins et des estampes classés par ordre alphabétique d'auteur.
À ce travail systématique s'ajoutent les cas d'urgence provenant du fonds thématique : documents en mauvais état ou nécessitant un montage, et ne pouvant être consultés tels quels par les chercheurs.

A gauche : observation de détails à la loupe binoculaire, Au centre : prise de pH pour mesurer l'acidité du papier, A droite :  dépoussiérage d'un dessin à la brosse chinoise, Ci-dessous : confection d’un passe-partout (encadrement) sur mesure pour une gravure.

Les œuvres partant en exposition, soit au musée Carnavalet, soit à l'extérieur, sont restaurées et montées en passe-partout avant d'être encadrées.

Certains documents empruntés par le musée lui sont également confiés pour être traités avant leur exposition.
Les œuvres traitées par l’atelier de restauration sont diverses, tant par leurs dimensions, leurs techniques artistiques, que par leur état de conservation, et le travail effectué est chaque fois différent.
On peut toutefois, d’une manière générale, recenser un certain nombre d’opérations qui se succèdent : dépoussiérage-gommage du document en partie ou en totalité, démontage du support et élimination d’anciens renforts, nettoyage de taches et /ou du jaunissement provoqué par l’oxydation du papier, consolidation des déchirures et /ou doublage total du document, comblement des lacunes, et enfin, mise à plat de l’œuvre après légère humidification.

Après traitement, l’œuvre est fixée selon son format sur des montages en cartons de pH neutre, et rangée dans un porte-feuilles ou une boîte de conservation. Les documents ainsi protégés de la lumière et de la poussière sont rangés au Cabinet des Dessins et Estampes, en atmosphère contrôlée et climatisée.

En savoir plus sur l'atelier des arts graphiques

Contacts :
Michèle Navarre, courriel : michele.navarre@paris.fr
Hélène Pradel, courriel : helene.pradel@paris.fr