+ ALL CITY OF PARIS MUSEUMS

Discover all 14 City of Paris museums

» Fermer

Nouvelles acquisitions - Collections photographiques du XIXe siècle

Nouvelles acquisitions - Collections photographiques du XIXe siècle
  • Charles Nègre, Les ramoneurs en marche, avant mai 1852 © PMVP / Degrâces
Exposition

Nouvelles acquisitions - Collections photographiques du XIXe siècle

23 octobre 2002 - 19 janvier 2003

En mars 2002, lors de deux grandes ventes aux enchères parisiennes à Drouot et chez Sotheby's, le musée Carnavalet acquiert des photographies d'importance majeure pour l'histoire de la capitale. Deux épreuves concernant la cathédrale Notre-Dame sont d'abord achetées lors de la dispersion des photographies provenant des archives de l'architecte Viollet-le-Duc. Puis huit tirages et trois négatifs de Charles Nègre sont acquis à la vente de la collection de Marie-Thérèse et André Jammes, permettant ainsi d'enrichir de façon significative le fonds du musée sur les grands photographes du XIXe siècle.

Grâce à un investissement important et au droit de préemption sur les œuvres passant en vente publique, la Ville de Paris a enrichi le musée Carnavalet de ces œuvres exceptionnelles pour l'histoire de la photographie.

 

Les archives photographiques de Viollet-Le-Duc comportaient de nombreuses vues architecturales des années 1850, réalisés par les photographes les plus célèbres de l'époque : Charles Marville, les frères Bisson, Henri Le Secq, Edouard Baldus et Gustave Le Gray.

 

Marie-Thérèse et André Jammes entamèrent leur collection au milieu des années 1950. Ils constituèrent le fonds privé le plus important de France sur l'histoire de la photographie, se spécialisant sur les débuts de la technique mais s'intéressant aussi au vingtième siècle, jusqu'aux tendances modernistes des années Trente.
Leur collection sur Charles Nègre (1820-1880) était le dernier fonds d'atelier préservé d'un des grands "primitifs" de la photographie. La dispersion de cet ensemble n'a malheureusement pas pu être évitée mais des œuvres majeures sont rentrées dans les collections publiques sous forme d'épreuves pour la plupart uniques et dans un état parfait. La plus connue, Le Stryge, vue prise en 1853 sur la
tribune de Notre Dame de Paris, fut acquise par le musée d'Orsay ainsi que Le joueur d'orgue et des vues de Grasse, de Chartres et de l'asile impérial de Vincennes. Parmi les "instantanés" que Nègre fut le seul à pratiquer à son époque, Les Ramoneurs, image célèbre en son temps (1852), fut acquise par le musée Carnavalet ainsi que Les Terrassiers sur un boulevard (1853), d'une grande modernité.

 

Une première présentation de ces acquisitions a eu lieu au musée d'Orsay du 11 juin au 28 juillet 2002, montrant l'ensemble des photographies entrées dans les collections publiques parisiennes à l'occasion de ces ventes aux enchères. La salle n°127 du musée Carnavalet, consacrée d'ordinaire à la peinture de la première moitié du XIXe siècle, a été en partie réaménagée pour y disposer les images récemment arrivées au musée. En regard quelques gravures sur Notre-Dame et le baptême du fils de Napoléon III, conservées au sein du Cabinet des Arts graphiques (plus de 350 000 documents), montrent de quelle manière les photographies viennent s'intégrer à une collection iconographique sur l'histoire de Paris.

Useful informations

COMMISSARIAT :
Département des collections
photographiques du musée Carnavalet.
Françoise Reynaud, conservatrice.
Catherine Tambrun, attachée de conservation.

RESTAURATION :

Atelier de restauration et de conservation des photographies de la Ville de Paris (ARCP)

Espace presse