+ ALL CITY OF PARIS MUSEUMS

Discover all 14 City of Paris museums

» Fermer

Tête de statue couronnée de chêne

Tête de statue couronnée de chêne

Anonyme

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
IIe siècle
Haut Empire
Calcaire
Hauteur : 30 cm ; largeur : 19 cm
CARAP0081

Cette tête est le seul vestige figuré du décor architectural de l’amphithéâtre qui est parvenu jusqu’à nous. Le nez et une partie de la chevelure sont cassés, la surface de la pierre, un calcaire fin de la région de Creil, est altérée.
La tête est trouvée aux Arènes le 11 septembre 1885 associée à nombreux fragments sculptés, corniche, colonne à écailles, chapiteau composite et dorique. Théodore Vacquer décrit sa découverte « en avant de la scena, sur l’emplacement d’une portion démolie du podium ».  Il s’agit sans doute de l’une des statues du mur de scène, le scaenae frons  décoré d’une alternance de niches rectangulaires et semi-circulaires. Ces niches abritaient des représentations d’allégories, de dieux ou de membres de la famille impériale. La couronne de chêne arborée est leur apanage à tous mais l’idéalisation des traits indique de préférence une divinité.
Les Arènes de Lutèce ont cette spécificité d’être un édifice mixte c'est-à-dire un amphithéâtre et en même temps un théâtre d’où la présence d’une scène. Ils constituent par leur dimension (130,40 m sur 100 m), l’un des plus grands édifices de spectacle de la Gaule, juste après ceux d’Arles ou de Nîmes. Le monument, daté de la fin du Ier siècle, est mis au jour en 1869, fouillé à plusieurs reprises jusqu’en 1883 puis sauvegardé et restauré. Il est encore accessible au nº 47 de la rue Monge dans le Ve arrondissement.

Auteur de la notice : Rose-Marie Mousseaux
Salle : Salle de l'Orangerie
Collection : Archéologie
  • 32930-4.jpg


© Musée Cernuschi