+ ALL CITY OF PARIS MUSEUMS

Discover all 14 City of Paris museums

» Fermer

La Place des Victoires

La Place des Victoires

Adam Perelle

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
Vers 1660
Eau-forte
Hauteur: 22 cm x Largeur: 31,50 cm
G 013360

Après la mort de Colbert, survenue en 1683, son rival Louvois lui succéda comme surintendant des Bâtiments. Deux grandes opérations d’urbanisme furent décidées sous son ministère : la place des Victoires et la place des Conquêtes ou place Louis-le-Grand, notre place Vendôme. Au centre de la première, imaginée par le maréchal de La Feuillade et dessinée par Hardouin-Mansart, trônait une statue de Louis XIV en pied. Le socle était orné de figures de captifs en bronze représentant les puissances vaincues par le roi et portait une dédicace latine demeurée célèbre : VIRO IMMORTALI (« À l’homme immortel »). La place était décorée de fanaux où devaient brûler des feux perpétuels. Ce dispositif fit jaser dans toute l’Europe : on se moqua du nouveau paganisme institué en l’honneur du monarque ; on se scandalisa de l’humiliante représentation des puissances captives.

Au mois de mars 1686 eut lieu la dédicace solennelle de la statue, qui fut accompagnée de cérémonies sans précédent : défilé du régiment des gardes françaises, rassemblement du Châtelet et du corps de Ville sur la place, dévoilement solennel de la statue en présence de la famille royale emmenée par le grand dauphin. « Jamais on n’a vu, admire Sourches, une foule pareille à celle qui occupait toutes les rues qui arrivaient à la place, et les bourgeois de Paris étaient déchaînés pour voir un spectacle qui ne dura qu’un moment. » Seul manquait le principal intéressé, Louis XIV, que sa santé retenait à Versailles.

Auteur de la notice : Thierry Sarmant
Salle : Réserve des estampes
Collection : Cabinet des arts graphiques
  • 35622-3.jpg


© Musée Cernuschi