+ ALL CITY OF PARIS MUSEUMS

Discover all 14 City of Paris museums

» Fermer

Démolition du temple de Charenton

Démolition du temple de Charenton

Sebastien Le Clerc

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
1685
Estampe
Non renseigné
G 5205

L’édit révoquant l’édit de Nantes fut signé par Louis XIV à Fontainebleau, sans doute le 17 octobre 1685 : les lettres patentes en forme d’édit n’étant datées que du mois, une incertitude subsiste sur le jour exact de la signature. L’enregistrement de l’édit au Parlement de Paris eut lieu le 22 octobre. Il était prévu que la démolition du temple de Charenton, qui accueillait les protestants parisiens, aurait lieu le lendemain même de l’enregistrement de l’édit. Elle intervint effectivement le 23.
En 1702, Sébastien Le Clerc grava une série de huit estampes intitulée les « Petites Conquêtes du roi », par opposition avec une suite de vingt-huit planches gravées entre 1685 et 1698, qui représentaient des sujets militaires, intitulée « Grandes conquêtes du roi ». La suite des « Petites Conquêtes » comprend, outre les sièges et batailles habituels, deux scènes à sujets « civils » : l’audience donnée aux ambassadeurs de Siam à Versailles et la démolition du temple de Charenton. Le graveur a surmonté cette scène d’une allégorie qui se retrouve sur la plupart des monuments commémoratifs de la révocation de l’édit de Nantes : la Religion catholique assise foulant aux pieds l’Hérésie.

Auteur de la notice : Thierry Sarmant
Salle : Réserve du cabinet des arts graphiques
Collection : Peintures
Mode d'acquisition : Mode d'acquisition inconnu
  • 24110-16.jpg


© Musée Cernuschi