+ ALL CITY OF PARIS MUSEUMS

Discover all 14 City of Paris museums

» Fermer

Benjamin Franklin

Benjamin Franklin

Augustin Dupré
(1748-1833)

Musée Carnavalet - Histoire de Paris
1784
Médaille
Diamètre : 4,5 cm
ND1110

L’un des plus grands médailleurs de son temps, Augustin Dupré dessina et grava sur métal plusieurs médailles sur la révolution américaine, entre 1783 et 1791, dont certaines commandées par Benjamin Franklin. En 1783, l’artiste -voisin de celui-ci à Auteuil, qui avait pour centre d’intérêt commun avec l’Américain les procédés d’impression-, fit à sa demande un dessin pour une médaille: profil du savant d’un côté, manifestement inspiré par celui de Nini aux cheveux longs, génie de la Liberté de l’autre, avec globe et caducée. Cette médaille était destinée à la loge maçonnique des Neuf Sœurs. Une autre version reprend à son revers l’épigramme de Turgot, Eripuit coelo fulmen, sceptrumque tyrannis.

 

Franklin en fit aussi  reproduire des exemplaires en médaillons de Sèvres, afin de les donner à ses nombreux amis et admirateurs. Quelques estampes, certaines de 1783, reprennent le profil du savant, parfois dans de petits médaillons (dessus de boites ?). Une gravure s’en inspirant, « dédiée au caffé Procope » que fréquentait le savant, parut à la mort du grand homme : « B.F est mort », lit-on dans la guirlande de lauriers placée sous son portrait.

Auteur de la notice : Miriam Simon
Collection : Numismatique
Marques Inscriptions Poinçons : Au revers, inscription "Eripit Caelo fulmen sceptrum que tyrannis"


© Musée Cernuschi